Docteur Pierre NAHON

Chirurgien
Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique


BLOG de Pierre NAHON > Rhinoplastie : l’intervention la plus mal faite dans le monde

 rhinoplasties-valerie pecresse-carla bruni-catherine laborde-jennifer
< Retourner à la liste des articles
 


11 décembre 2012

Rhinoplastie : l’intervention la plus mal faite dans le monde

Parce qu’elle est la plus minutieuse, la plus technique et celle qui demande le plus de connaissance, de goût et d’imagination, la rhinoplastie est l’intervention sans conteste la plus mal faite dans le monde entier.
A cause d’une formation médiocre faute d’enseignants compétents, cette intervention a été dénaturée par des techniques dites ouvertes pour soit disant faciliter sa compréhension et sa réalisation. C’est en réalité une dégradation à la fois de la magie, mais surtout des résultats de cette superbe opération.
Tous les jeunes et moins jeunes chirurgiens avouent souvent qu’ils sont très mal à l’aise devant cette intervention, au point qu’ils l’adressent à certains de leurs confrères !
Ils confient aussi que la rhinoplastie ouverte leur a donné un peu plus de confiance en eux - au prix malheureusement d’une cicatrice cutanée - ( à propos de laquelle ils n’informent pas tous leurs patients) , mais toujours autant d’incertitudes.
A l’inverse, d’autres chirurgiens plus vieux ne jurent que par des techniques de greffes de cartilage ou d’injections aboutissant à des nez massifs, rigides et irréguliers, bourrés de matériel surajouté inutile.
Ceux-là pensent sans doute qu’il faut faire compliqué pour avoir l’air savant.
On peut plaindre aujourd’hui les candidats à cette intervention qui doivent en moyenne se faire opérer au moins deux fois avant d’être à peu prés satisfait de leur résultat.
Pour ma part, je ne peux que leur dire qu’ils doivent refuser toute cicatrice cutanée ou greffes dites de projection !
Il est tout toujours possible de faire une rhinoplastie secondaire sans cicatrice ni greffe et encore plus une rhinoplastie primaire.
Il est assez rare de trouver chez les individus non opérés de très jolis nez et une très large majorité de nez se trouverait bien améliorée par une intervention bien faite.
Malheureusement la crainte compréhensive de l’échec laissent penser aux gens sensés que quitte à avoir un vilain nez mieux vaut garder le sien.
Dommage, car la rhinoplastie bien faite est de loin l’intervention la plus satisfaisante de toute la chirurgie esthétique.
 rhinoplasties Mireille Darc, Charles Aznavour, carla Bruni
.


< Retourner à la liste des articles
 
Voir les commentaires (5)

Poster un commentaire