Docteur Pierre NAHON

Chirurgien
Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique


BLOG de Pierre NAHON > chirurgie esthétique : pourquoi ?

Chirurgie esthétique, miroir dis moi qui est la plus belle?
< Retourner à la liste des articles
 


24 octobre 2010

chirurgie esthétique, monde, france, Paris : pourquoi la chirurgie esthétique ?

La Chirurgie Esthétique, discipline magique ?

Discipline chirurgicale magique, la chirurgie plastique et esthétique fascine par son pouvoir de modelage, de réparation ou d’embellissement. Ce coté spectaculaire, largement exploité par les médias, la fait pénétrer directement au cœur des foyers où des spectateurs en masse s’identifient presque instantanément aux témoins opérés en direct.
Cette fascination vient probablement du fait que se confronter à son image corporelle n’est pas si aisée.
Quel pourcentage d’entre nous est parfaitement rassuré ou satisfait par son image dans le miroir ? Qui n’a pas envie, dans cette société ou le paraître est roi, d’être plus beau ou plus séduisant ? Comment résister au désir de coller aux canons de la beauté affichés en permanence ? Pourquoi devoir s’accepter tel quel, souvent au prix d’un terrible effort ?
Désir strictement personnel disent les uns, impossibilité d’échapper à la pression sociale disent les autres. Tous veulent avoir recourt à une intervention chirurgicale dont le but premier sera de les remettre en accord avec eux mêmes et avec l‘image qu‘ils souhaitent montrer aux autres.
Ces interventions jamais anodines relèvent de procédures chirurgicales complexes comportant des avantages certes mais aussi des inconvénients . C’est une évaluation précise de ce rapport bénéfices/risques qui préoccupera le bon chirurgien avant d’accepter d’opérer. Bon chirurgien laisse-t-il supposer qu’il en existe de mauvais ?
Pourquoi insinuer un doute sur une discipline aussi fantastique au lieu d’en faire l’éloge ? Que signifie cette contradiction qui assombrie quelque peu nos folles espérances ?. Pourquoi serait-ce au chirurgien d’accepter l’intervention ? N’est ce pas plutôt au patient d’en décider ? Les opinions diffèrent à ce sujet. Sans préjuger alors de la qualité du chirurgien ou du patient on parlera plutôt de divergences dans l’approche finale de la décision opératoire. Le tout étant en définitive que patient et chirurgien soit bien d’accord pour un résultat donné.
la chirurgie esthétique pour être bellePour cela cependant cette décision devra faire l’objet d’un consentement éclairé. Et pour qu’il soit vraiment éclairé le professionnel des deux en l’occurrence le chirurgien doit tout dire à son patient. Omettre ou cacher des informations ne permet plus le choix éclairé mais le choix orienté. La responsabilité de l’acte revient sans conteste au praticien. C’est lui qui doit savoir quand les chances de succès seront optimales.
Les contraintes sociales et économiques sont de plus en plus pesantes pour tous. Les techniques progressent, les demandes sont plus exigeantes, voire extravagantes. La quête du bien être, ou devrons nous dire un peu honteusement du bonheur, semble de plus en plus difficile et la chirurgie esthétique s’inscrit comme l’un des moyens disponibles pour y parvenir. Et c’est vrai, cette chirurgie apporte le bonheur à condition qu’elle soit faite à bon escient et avec talent. A l’inverse comme toute arme efficace elle peut se retourner contre son utilisateur et entraîner de graves conséquences psychologiques et physiques.


< Retourner à la liste des articles
 

Poster un commentaire