Docteur Pierre NAHON

Chirurgien
Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique


La réussite d’une intervention de chirurgie esthétique dépend essentiellement des compétences du chirurgien.

Les publicités massives pour la chirurgie esthétique imposent de rester très prudent dans sa démarche. Trouver le bon chirurgien esthétique reste une tache ardue.
Ce site livre aux futurs candidats à la chirurgie esthétique, une lecture à visage découvert sur une discipline chirurgicale toujours très opaque où l’argent tient une trop grande place.
Comment choisir son chirurgien parmi les différents chirurgiens esthétiques

Les chirurgiens

De nombreux médecins sans qualification chirurgicale effectuent des actes de chirurgie esthétique.
La formation et les compétences des chirurgiens esthétiques sont très variables et la qualité de leurs résultats suit précisément cette disparité.
Il faut connaitre le C.V. précis du praticien consulté.
L’inscription sur les listes du Conseil de l’Ordre des Médecins ou l’appartenance à des sociétés savantes professionnelles ne suffisent pas.
La plupart des chirurgiens esthétiques considère qu’ils n’ont pas d’obligation de résultats.
Drôle de point de vu pour une discipline, ou le patient, qui n’est pas un malade, décide de se faire opérer uniquement pour le résultat !!
Si le prix des interventions de chirurgie esthétique est un élément souvent déterminant pour les patients, l’argent lui reste un élément très motivant pour les praticiens.

Qui sont les patients de chirurgie esthétique et pourquoi se font-ils opérer

Les patients

Le principal problème des patients de chirurgie esthétique est de trouver le bon chirurgien esthétique. Lorsqu’ils souffrent d’un véritable complexe et qu’ils sont pris en charge par les meilleurs chirurgiens, les résultats de leurs interventions de chirurgie esthétique ont toutes les chances de coller à leurs demandes et de répondre à leurs attentes.
A l’inverse, pour une mauvaise raison ou mal exécutée, la chirurgie esthétique peut s’avérer un véritable cauchemar.
Les patients trop sensibles à l’impact des médias courent les plus grands dangers.
Les émissions réalisées sur la chirurgie ou la médecine esthétique sont souvent de mauvaises émissions faites par de médiocres journalistes avec de médiocres chirurgiens.
Ils ne font que s’arranger entre eux pour violer le secret médical, les premiers pour l’audimat, les seconds pour une publicité facile.
Le perdant est toujours le patient à moins qu’il ne veuille ressembler aux peoples et stars défigurés.

Il ne faut pas batir son projet de chirurgie esthétique sur le prix

L’argent

La chirurgie esthétique, par définition payante, a tout intérêt à régler un problème en une seule fois et définitivement si l’on veut faire des économies de ré-interventions.
Pourtant la demande de chirurgie esthétique ne doit pas se construire à partir du prix.
C’est le meilleur moyen de tomber directement dans les pièges commerciaux, où la manipulation du patient est la règle.
Il vaut mieux renoncer à une intervention que d’être capté par ces réseaux de chirurgie esthétique low-cost.
La médecine esthétique appliquée à tous ou les publicités foisonnantes pour se faire opérer au Maroc, en Tunisie ou dans d’autres pays qui affichent ouvertement des tarifs les plus bas ne sont que des attrapes-nigauds.
La chirurgie esthétique Française est une des meilleure au monde. Les chirurgiens esthétiques Français bien formés et expérimentés n’ont rien à envier aux chirurgiens Brésiliens ou chirurgiens Américains.

Toutes les interventions de chirurgie esthétiques, leurs descriptions,leurs efficacités, leurs résultats

Les interventions

Augmentation mammaire, rhinoplastie, liposuccion, lifting, réduction mammaire , blépharoplastie, lipoaspiration, abdominoplastie : Ces termes de chirurgie esthétique sont aujourd’hui bien connus des patients de chirurgie esthétique.
Si aucune intervention de chirurgie esthétique n’est dénuée d’un faible risque de complications postopératoires, cela n’empêche pas un bon chirurgien esthétique de s’engager sur une garantie de résultat.
Cette garantie est la conséquence directe de sa compétence.
Elle est matérialisée et consignée dans un contrat écrit détaillé sur le chirurgien, l’intervention et son résultat.
C’est dans ce dernier que le chirurgien esthétique contracte une obligation de résultat vérifiable par le patient. Tous les chirurgiens esthétiques font des promesses de réussite à leurs patients. C’est même le meilleur moyen de leur faire accepter l’intervention. Très peu d’entre eux mettent ces promesses noir sur blanc par écrit.